La défiscalisation immobilière, c’est quoi ?

Faire un investissement dans l’immobilier permet de bénéficier de certains atouts fiscaux non négligeables. Cela induit qu’il existe de nombreuses possibilités par rapport à la réduction des impôts, surtout pour ceux qui veulent acheter un bien, puis de le faire louer.

L’intérêt de la défiscalisation

Les intérêts de la défiscalisation sont assez nombreux. Mais son intérêt principal se focalise surtout sur le fait de savoir s’investir dans un bien immobilier pour bénéficier d’une réduction d’impôts. Pour jouir de cette réduction fiscale, le propriétaire du bien doit le disposer à la location.

Autrement dit, le fonctionnement de la défiscalisation immobilière permet de s’impliquer et de s’investir dans un logement, dans le but de le faire louer. Cela va alors permettre au propriétaire du bien de payer moins d’impôts par rapport à son revenu pendant une certaine période déterminée. En général l’enjeu va donc varier selon le dispositif choisi.

La défiscalisation immobilière, c’est quoi  exactement?

La défiscalisation immobilière s’accomplit en s’investissant dans un bien immobilier dans le but de regagner une partie de cet investissement à travers une réduction d’impôts. Les avantages et les atouts consentis par l’Etat permettent alors aux cibles de payer moins d’impôts sur le revenu durant un laps de temps ferme, c’est-à-dire dans un espace de temps précis.

Les différents types de défiscalisation

Il existe quelques types de défiscalisation à savoir. Il faut souligner que cette défiscalisation est une initiative de l’Etat qui encourage l’investissement afin de pouvoir soutenir l’action de construction de logement. Ses incitations s’adressent à tous ceux qui veulent construire des biens neufs ou tous ceux qui veulent réaliser des réhabilitations de leurs anciens appartements en voie de la ruine.

Toutefois, le dispositif de la défiscalisation ne va pas de vide mais de pair avec les lois. Ces lois ont été créées par des personnalités administratives dotées d’expérience dans le domaine de l’immobilier et de la défiscalisation. Voilà pourquoi les services apportés ainsi que les avantages dans cette défiscalisation immobilière ne sont pas à craindre.

La loi Pinel

Il y a ce qu’on appelle la loi Pinel. Elle se destine à ceux qui veulent investir dans le neuf. Cette loi a été créée par l’ancienne ministre française du logement, appelée Sylvia Pinel. La loi Pinel est un dispositif fiscal dont ses objectifs se fixent surtout dans l’incitation aux constructions des logements neufs. Dans ce cas, la personne qui paie des impôts ou bien, le contribuable qui veut s’investir dans son bien neuf bénéficiera d’une économie d’impôts de 12%, de 18% ou 21% du montant investi. Mais à condition que celui-ci conserve et met le bien à la location pendant respectivement 6 ans, 9 ans ou bien 12 ans.

La loi Censi-Bouvard

Il y a également une qu’on appelle Censi-Bouvard dans l’investissement imobilier. L’enjeu dans cette loi c’est que lorsque le contribuable investit dans un appartement meublé, la loi Censi-Bouvard peut lui octroie des réductions d’impôts. Toutefois, il existe une condition. Il faut que le bien mis à la location soit destinés à des résidences pour étudiants ou à des résidences de tourisme classé ou encore au sein de l’EHPAD.

Les lois Malraux et Monuments Historiques

Nous citons aussi la loi Malraux et la loi Monuments Historiques. D’une part, la première incite à investir afin de remettre en état et ainsi mieux préserver les centres villes historiques. D’autre part, la loi Monuments historiques accorde une déduction à un propriétaire, au niveau de ses impôts par rapport à ses charges et ses dépenses. Pour ce faire, il faut que le bien s’inscrive dans la liste des monuments historiques.

Quel dispositif de défiscalisation choisir ?

Au niveau de la défiscalisation, il existe quelques possibilités de dispositif à choisir pour un investisseur qui souhaite s’investir dans l’immobilier. Dans le neuf ou dans l’ancien, il y a toujours des atouts à prendre en compte.

Au niveau de l’investissement locatif dans l’immobilier neuf par exemple, il y a le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel qui concerne l’achat des appartements neufs dans les zones éligibles. Aussi, on peut choisir la loi Censi-Bouvard si le cas correspond à un logement neuf ou un bien en cours d’achèvement situé en structure socio-médicales, en EHPAD ou autre du même type.

Quant à la défiscalisation ancienne, il y a aussi des dispositifs possibles pour l’investisseur qui souhaite s’investir dans l’immobilier. Mais cela dépend avant tout de la situation de son logement. Sur ce, il peut par exemple s’introduire par rapport à la loi Borloo ancienne qui est un dispositif concernant les revenus fonciers issus des logements conventionnés avec une agence nationale, pour faire améliorer son habitat. Il a aussi le choix avec la loi Malraux qui est un dispositif de défiscalisation dans l’investissement locatif en zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager, ou encore en secteur sauvegardé.

On peut également énumérer la loi des déficits fonciers. Grâce à cette loi de déficit foncier, la cible peut toujours bénéficier d’une déduction fiscale sur d’autres revenus. C’est-à-dire d’autres revenus non fonciers comme les pensions et le salaire. On peut alors que le choix du meilleur dispositif dépend du profil de l’investisseur et de son capital.